Ostéopathie – Déroulement d’une consultation

Ostéopathie – Déroulement d’une consultation

Toujours dans l’optique de faire découvrir l’ostéopathie à ceux qui ne connaissent pas ou préciser certaines choses pour les autres, aujourd’hui je vais vous parler du déroulement d’une consultation. C’est ainsi que je procède et que beaucoup d’autres ostéopathes font également.

Anamnèse

Au début de la consultation je commence par poser quelques questions à mon patient.
Tout d’abord sur la raison de sa venue. Je lui demande s’il vient parce qu’il a une douleur particulière ou pour un bilan (séance de prévention).
Ensuite je m’intéresse à son quotidien, son travail, ses activités physiques. Mais aussi à ses antécédents médicaux, les maladies qu’il a eues, les opérations, les traumatismes physiques et psychologiques ainsi que les traitements médicamenteux qu’il prend ou qu’il a pris.
Cela peut surprendre certaines personnes, mais je leur explique qu’avoir ces informations me permet d’avoir une vision globale et que cela va m’aider dans mon traitement.

Si le patient amène ses examens complémentaires récents (radios, IRM, bilan sanguin…) cela est un plus pour la compréhension de son motif de consultation.

Test et traitement

Je demande ensuite à mon patient de se mettre en sous vêtement. Cela me permet de rendre mon travail plus optimal. De mieux sentir les tissus (la peau) de la personne ou par exemple d’observer et de travailler dessus s’il y a une cicatrice.
Si la personne est gênée, je ne force en rien. Elle peut garder une partie de ses vêtements et sinon j’ai une couverture.

Je vais ensuite pouvoir observer l’énergie globale de mon patient. Puis effectuer des tests palpatoires et de mobilités afin de trouver les zones de blocages et les tensions présentes dans son corps.

Chaque traitement est différent, il ne dépend pas du motif de consultation. Il dépend de la personne et du moment présent lors de la consultation.
Je vais orienter mon traitement selon le résultat de mes tests, afin de remonter dans l’histoire dysfonctionnelle de mon patient et de pouvoir trouver l’origine de son mal.
La finalité de mon traitement est de libérer mon patient de ses tensions et blocages en rééquilibrant son corps. Cela permettra de réenclencher son processus d’autorégulation.

Fin de la consultation

Il est possible qu’à la fin de la consultation mon patient ait encore des douleurs. Cela peut-être normal et il y a à cela plusieurs possibilités.
Si mon patient a consulté parce qu’il avait une douleur et surtout si elle est aigue, son corps est en phase inflammatoire. C’est une réaction de défense normale. Donc même en enlevant les blocages, la douleur peut persister car l’inflammation met plus de temps à partir.
L’autre possibilité est que bien qu’ayant permis à son corps de récupérer sa capacité d’autorégulation en enlevant les tensions et blocages, son corps va continuer de son coté à se rééquilibrer pendant les jours qui suivent.

Les jours suivant, le patient peut également ressentir d’autres douleurs qu’il n’avait auparavant. En effet en rééquilibrant le corps il est possible que de vieux blocages maintenus par des systèmes d’adaptation refassent surface. Le corps arrive généralement tout seul à se libérer de ces blocages.

Conseils

Je précise toujours à mes patients qu’après la consultation ils ne doivent pas faire de trop gros efforts physiques. En effet comme je l’ai dit plus haut, le corps va continuer le travail de rééquilibrage, il dépense donc de l’énergie et peut être encore un peu fragile. Donc pour ne pas le perturber et pour éviter que les blocages reviennent il faut rester tranquille. Cela ne veut pas dire rester sur votre canapé pendant deux jours. Mais écoutez votre corps, prenez soin de lui. Si vous sentez le besoin de faire une sieste, essayez de prendre 5 minutes. Et si vraiment vous n’avez pas le choix, que vous ne pouvez pas remettre à plus tard votre gros effort, essayer de le minimaliser. Demandez à quelqu’un de vous aider, réduisez le temps d’action, et surtout faites-le en conscience et prenez votre temps.
L’important est d’écouter votre corps, si vous sentez une douleur ne forcez pas.

Et bien sûr si vous avez d’autres questions je serai ravie de vous y répondre.

Très belle journée et prenez soin de vous.

C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *