L’ostéopathie pendant la période de la périnatalité

L’ostéopathie pendant la période de la périnatalité

Aujourd’hui je vous parle de l’importance de l’ostéopathie dans la période de périnatalité. Celle qui concerne les femmes enceintes, les bébés et également les enfants.
Dans mon premier article sur l’ostéopathie je vous avais parlé du fait que c’est une thérapie globale. Autant dans sa prise en charge de l’humain, son corps et son esprit, et également pour toutes les étapes de la vie.
Elle a donc une place importante concernant la période autour l’accouchement. Allant de la grossesse à la naissance et les jours qui suivent. Cela en étonne parfois certains et pourtant c’est peut-être encore plus important à ce moment-là qu’à n’importe quel autre.
Plus tôt on prend en charge les tensions et blocages mieux on se développera. Et dans notre vie d’adulte cela pourra limiter la mise en place de certains troubles.

Périnatalité et place de l’ostéopathie

La période de la périnatalité commençant par la grossesse, il est donc important de s’occuper de la future maman. Cela sera également le cas une fois que bébé sera né. Si maman est en forme, cela sera une bonne chose pour elle, pour bébé et toute la famille.
Et bien sûr la prise en charge du nourrisson par l’ostéopathe et tout au long de son développement, permettra à ce qu’il devienne un adulte en pleine forme.
Je vous explique mieux cela tout de suite.

Pour la future maman

Consulter un ostéopathe pendant la grossesse permet de préparer le corps de la future maman et aide l’organisme à mieux s’adapter aux changements liés à la grossesse.
Cela permet également de diminuer les troubles ressentis pendant cette période.

Les troubles traités par l’ostéopathe pendant la grossesse

* Nausée, vomissement
* Sciatique et douleur au dos
* Lourdeur dans les jambes
* Reflux gastro-œsophagien (RGO), ballonnement, troubles de la digestion
* Infection urinaire
* Maux de tête
* Traumatisme physique et psychologique, stress

Explications

Pendant 9 mois bébé va grandir dans le ventre de maman et chercher à faire sa place. Les organes seront donc plus comprimés qu’en temps normal et cela peut entrainer des douleurs pour la maman.
Lors d’une consultation d’ostéopathie, nous allons faire de la place dans le ventre de maman, libérer les tensions et les adhérences, permettant au bébé de mieux se mouvoir à l’intérieur de celui-ci.
Par exemple des RGO peuvent être provoqués par bébé qui comprime l’estomac. A la suite de la séance bébé pourra de nouveau se déplacer facilement dans le ventre et l’estomac plus libre ne provoquera plus de RGO. De même pour une lourdeur de jambe qui serait due au fait que bébé comprime le passage sanguin, au niveau du bassin.

Une séance à chaque trimestre est recommandée, afin de permettre le bon déroulement de la grossesse. Cela permet aussi de vérifier s’il n’y a pas eu de traumatisme chez la maman. C’est-à-dire pas d’accident de voiture ou de chute, par exemple. Cela concerne également les traumatismes psychologiques, chez la maman et également le papa. S’il y a beaucoup de stress chez les parents, tel qu’une personne malade gravement dans la famille, un décès ou une situation professionnelle difficile, une séance permettra de libérer ces tensions qui auront un impact sur le bébé.

Je vous mets en lien, un article de « sciences et avenir » pour appuyer le fait que des évènements traumatisants ou la simple remémoration peut déclencher du stress. En effet il est écrit que le niveau de stress ressenti par la mère pendant la grossesse va influencer la production d’hormone du stress chez l’enfant. Cela est dû à un processus de survie très ancien présent chez tous les vertébrés. Il peut parfois se transmettre sur plusieurs générations. Et même si aujourd’hui notre survie n’est plus un problème, nous savons que les évènements traumatisants sont déclencheurs de stress.

Pour la nouvelle maman

La périnatalité ne concerne pas uniquement l’enfant, la maman à aussi son importance. Après l’accouchement il est donc recommandé que cette dernière aille consulter un ostéopathe. En effet pendant 9 mois, son corps s’est modifié et même si naturellement il est capable de se remettre en place tout seul, certaines tensions peuvent persister.

Les troubles traités à la suite de l’accouchement

* Douleurs au bas du dos ou au bassin
* Tension dans les lombaires au niveau de la zone de la péridurale
* Possible adhérence au niveau de la cicatrice s’il y a eu une césarienne
* Maux de tête
* Tensions en haut du dos ou d’une épaule qui peuvent être due à la posture pendant l’allaitement
* Rééquilibrer le périnée avant de faire sa rééducation.

Pour le bébé

Pendant 9 mois bébé a grandit dans le ventre de maman et il est possible qu’il ait pris de mauvaises positions. A la sortie du ventre de maman il se peut que ces positions soient ancrées dans ses tissus et que cela soit une gêne pour son bon développement.
De plus l’accouchement est le premier traumatisme que nous subissons et même si celui-ci s’est bien passé. Après 9 mois bien au chaud, bien confortable dans le ventre de maman, nous passons dans un tunnel serré pour arriver dans un endroit que nous ne connaissons pas.

Un accouchement difficile avec utilisation d’instruments tel que des ventouses ou spatules pour faciliter la sortie de bébé, peut-être traumatisant pour celui-ci. Cela peut créer des compressions au niveau de son crâne.
De même pour faciliter le travail il est possible que la maman ait reçu une péridurale ou de l’ocytocine pour déclencher l’accouchement. Et encore une fois, ce n’est pas toujours le cas, mais il se peut que le bébé ait ressenti cela comme un traumatisme.
Alors rien de grave à cela, les séances d’ostéopathie permettront à bébé de se libérer de ses tensions et traumatismes et de commencer sereinement sa vie et d’avoir un bon développement.

Je tiens à préciser que je n’ai rien contre ces pratiques médicales. Elles peuvent permettre de sauver la vie de maman ou de bébé et de faire en sorte que ce moment se passe pour le mieux.

Une consultation sera notamment nécessaire si vous observez ces symptômes

* Petits tremblements
* Crâne plat (plagiocéphalie)
* Torticolis
* Bébé tourne toujours la tête du même côté
* Difficultés avec l’allaitement, à téter
* Régurgitations
* Coliques
* Pleurs inexpliqués
* Difficultés à dormir.

La période de périnatalité prend fin 8 jours après l’accouchement. Elle est suivie de la période de néonatalité jusqu’au 2ans de l’enfant. Donc quand bébé devenu enfant a dépassé ces deux périodes, une à deux séances d’ostéopathie par an sont conseillées. Comme pour l’adulte en préventif, pour son bon développement.

Je vous recommande notamment d’aller consulter, si vous observez ces symptômes

* Troubles ORL
* Troubles digestifs
* Problèmes dentaires
* Troubles de la posture
* Douleurs de dos
* Scolioses
* Troubles de la motricité
* Troubles du comportement
* Problèmes de concentration
* Angoisses
* Troubles du sommeil.

Encore une fois l’ostéopathie autour de la périnatalité n’est pas à négliger. En effet consulter dès que l’on est dans le ventre de maman permet d’éviter la superposition de couches de tension et de blocage. A l’âge adulte nous ne nous en rendons pas compte mais beaucoup de nos problèmes peuvent être liés à notre développement, autant fœtale que dans l’enfance.
Les ostéopathes travaillent sur cette superposition de couche, sur ces troubles ancrés dans nos tissus depuis longtemps et qui dans certains cas peuvent mettre plusieurs séances à partir.

Je précise bien évidement que toutes les consultations d’ostéopathie concernant la périnatalité, que ce soit pour la future maman, le bébé ou l’enfant sont en complément d’un suivi médical.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *