Médecine

L’ostéopathie #1 Qu’est ce que l’ostéopathie ?

Quand je dis que je suis ostéopathe, certaines personnes me demande quelquefois ce qu’est l’ostéopathie, en quoi cela consiste et la différence avec la kinésithérapie.

Alors n’étant pas Kinésithérapeute je laisserai la parole à une professionnelle pour mieux vous expliquer cette profession, dans un prochain article. Rapidement je peux déjà vous dire que la kinésithérapie, est une thérapie de rééducation. Elle utilise le mouvement afin de rééduquer le corps, à la suite par exemple d’une chirurgie ou d’un accident vasculaire ou nerveux.

En tant qu’ostéopathe je peux par contre vous parler de cette profession.
C’est une thérapie manuelle prenant le corps dans sa globalité.
Par des mobilisations du corps du patient, l’ostéopathe va chercher les blocages et les restrictions de mobilité afin d’avoir une action dessus. Cela permet au corps de retrouver son équilibre et de récupérer sa capacité d’autorégulation. Elle a une visée curative et préventive.

Histoire :

Elle est fondée par Andrew Taylor Still, un américain à la fin de XIXème siècle.
N’étant pas satisfait du système médical de son époque (bien différent de celui d’aujourd’hui) il cherche une nouvelle conception de la médecine centrée sur la personne. Une médecine lui permettant de comprendre la santé et la maladie. Il fait pour cela une synthèse de ses connaissances en physique, physiologie et anatomie, auxquelles il accorde une grande importance.
Il s’était notamment rendu compte qu’en comprimant la base de son crâne cela pouvait diminuer ses maux de tête. Ainsi même s’il a mis en place les fondements de l’ostéopathie, il déclare « je ne prétends pas être l’auteur de cette science qu’est l’ostéopathe. Ses lois n’ont pas été formulées par une main humaine. Je ne déclare d’autre honneur que de l’avoir découverte. »
Pour lui le corps humain a toutes les capacités pour s’autogérer et lorsque cela est nécessaire les ressources se trouvent dans la nature, avec les plantes ou en mobilisant une partie du corps.
L’ostéopathie évolue ainsi avec le temps, en fonction des nouvelles découvertes ou encore de la société dans laquelle nous vivons.

Andrew Taylor Stil @pinterest

Principes :

L’ostéopathie repose sur 3 principes fondamentaux :

– Le corps est une unité

Chaque partie du corps est importante et elles sont toutes reliées ensemble par le système circulatoire, neuroendocrinien et mécanique. L’ostéopathie est aussi une thérapie holistique, elle prend en compte l’individu dans sa globalité. L’aspect psychique (esprit, mental…) et psychologique (étude de psychisme, comportement humain…) sont également important.
Dans les faits, si vous avez une douleur en bas du dos, la cause peut très bien être un problème digestif ou un problème de cheville ayant des répercussions sur le bassin puis le bas du dos.

– La structure gouverne la fonction

Dans notre corps chaque structure à une fonction, fonction permise justement par la structure. Et donc s’il y a un problème au niveau de la structure cela aura des répercussions sur la fonction. Les os, les muscles et les fasciae (membrane de recouvrement et d’enveloppement) servent de support aux systèmes et organes de notre corps.
L’ostéopathe va donc se servir d’eux pour équilibrer les structures, et donc le corps lorsque cela est nécessaire.
Dans les faits, l’estomac a une structure en forme de J avec 3 parties distinctes. Il a pour fonction de digérer les aliments mastiqués par la bouche et arrivant de l’œsophage. Une compression au niveau de la cage thoracique inférieure gauche (localisation de l’estomac), peut avoir une incidence même légère sur la structure de l’estomac et donc sa fonction.

– La règle de l’artère est suprême

Une bonne vascularisation (circulation sanguine) permet un bon fonctionnement du corps, notamment, par les échanges d’oxygène et de nutriments et l’évacuation des déchets.
De même les autres circulations (lymphe, système nerveux…) doivent être libres. La bonne mobilité du corps humain est essentielle pour que ces circulations fonctionnent normalement.
Dans les faits, un bébé dans le ventre de sa mère peut être positionné plus d’un côté. Cela peut comprimer les vaisseaux passant au niveau du bassin, entrainant des douleurs au niveau du bas du dos ou une lourdeur dans les jambes.

Ce qu’il faut surtout retenir et qui était très important pour A.T Still est que « La vie c’est le mouvement ».

Représentation de la globalité du corps et de ses liens. Représenté par moi, donc soyez indulgent 🙂

Champs d’action :

Quand on pense à l’ostéopathie on pense souvent aux os, aux articulations et aux problèmes de dos. Mais comme je l’ai expliqué plus haut, elle tient compte du corps dans sa globalité.
Elle peut de ce fait, également prendre en charge, les troubles digestifs, les maux de tête ou bien soulager le stress, par exemple.
Elle s’occupe principalement de traiter les pathologies fonctionnelles.
Mais elle peut également agir sur d’autres pathologies en complément d’une autre prise en charge. Comme par exemple dans l’accompagnement de certaines pathologies chroniques. Des études ont permis de montrer les bénéfices de séances d’ostéopathie pour les personnes atteintes de la maladie de Crohn.

L’ostéopathie est bénéfique dans chaque étape de notre vie. On n’y pense pas forcément mais elle est très importante pour les femmes enceintes, et les bébés ainsi que tout le suivi du développement de l’enfant. Je ferai bientôt un article plus complet pour vous en parler.

L’ostéopathie comme beaucoup d’autres médecines est un sujet bien vaste. Je n’ai abordé qu’une petite partie. Donc si vous avez des questions n’hésitez pas, je ferai d’autres articles pour y répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *